Dernières actualités

Élections du groupement

Ont été élus au groupement de Saint-Omer pour les quatre prochaines années, 2018-2021, lors de l'assemblée générale du 30 septembre 2017 :

Président d'honneur : Michel Dubois

Président :

Benoît Cailliez (Fauquembergues)

Vice-président (deux postes) :

José Cuvellier (Arques)

Stéphane Gourdin (Lumbres)

Secrétaire
Yves Ananie (Blendecques)

Trésorier
Sylvie François (Houlle)

Commission sportive

Didier Quéval (Wizernes)

Communication
Bruno Decroix (Wizernes)

Contrôle

Pascal Becquart (Estrée-Blanche)

Instruction
Kévin Rolland (Arques)

Recherches scientifiques
Julien François (Wizernes)

Commission sportive :

  • Maurice de Mets (Houlle)
  • Gérard Gourdin (Zutkerque)
  • Yannick Arc (Enquin-les-Mines)
  • Christophe Carbonnier (Zutkerque)
  • Christophe Dewintre (Houlle)
  • Philippe Demarthe (Aire-sur-la-Lys)
  • David Roche (Wizernes)
  • André Paccou (Aire-sur-la-Lys)
  • Bernard Lemaire (Saint-Omer)
  • Christophe Thomas (Fauquembergues)

     

Réunion du conseil d'administration, des présidents et de la commission sportive du vendredi 15 septembre

Toutes les sociétés sont représentées. Excusés : José Cuvellier, Bruno Dehaffreingue, Philippe Demarthe, Pascal Becquart, Maurice de Mets.

 

Elections

Les mandats pour les élections du groupement sont distribués. Le samedi 30 septembre, Yves Ananie et Kévin Rolland tiendront le bureau de vote à Salperwick.

 

Voeux 2018

Il a été convenu qu'un certain nombre de vœux seront étudiés après les élections du nouveau bureau et de la nouvelle commission sportive. Ces vœux concernent plus particulièrement le calendrier 2018 (notamment le programme de demi-fond et la préparation des fédéraux jeunes).

 

Il a été acté la suppression de Péronne.

 

Il a été acté la possibilité d'un doublage vitesse vieux groupement jusque fin août (avec arrêt du championnat début août, comme actuellement).

 

Refus d'organiser des concours 1 an sur les demi-fond (un seul pour).

 

Voeux pour la Première région :

  • suppression du Guéret vieux de fin août

  • retour au calendrier du Montauban semi-national

 

Voeux qui ont appelé à un vote à bulletins secrets :

  • Maintien du lâcher unique avec Steenvoorde : pour le maintien 18, contre le maintien 11 (un blanc). Le lâcher unique avec Steenvoorde sera maintenu pour la saison 2018.

  • Doublage vitesse obligatoire sur tous les concours de vitesse au programme du groupement : pour 7, contre 22, blanc 1.

 

Demande d'adhésion de la société d'Heuchin/modification du rayon

Début août, le groupement de Saint-Omer a été destinataire d'une demande d'adhésion de la société d'Heuchin (groupement de Saint-Pol).

 

Après discussion :

- sur les difficultés matérielles de ramasser un dépôt supplémentaire,

- sur la capacité du groupement à transporter plus de pigeons alors que les capacités de transport peuvent être saturées à plusieurs reprises en saison,

- sur le fait qu'un certain nombre de licenciés d'Heuchin sont déjà domiciliés dans le rayon du groupement et qu'ils peuvent d'ores et déjà rejoindre une société existante (c'est le cas pour les amateurs d'Heuchin domiciliés à Matringhem, Senlis, Fruges),

- sur l'immense rayon de la société d'Heuchin (un rayon plus large que le rayon du groupement de Saint-Omer, d'Hucqueliers aux portes d'Auchel),

- sur le fait qu'accepter Heuchin fait entrer Hucqueliers dans le rayon du groupement et risque d'ouvrir la porte à quelques colonies rattachées au groupement de Béthune

il est décidé de refuser l'adhésion d'Heuchin au groupement de Saint-Omer (24 voix contre l'adhésion, 4 pour, un blanc).

 

Cependant, par 18 voix contre 11, il est décidé d'élargir le rayon du groupement de Saint-Omer pour permettre aux amateurs limitrophes et non excentrés de rejoindre l'une des sociétés existantes du groupement de Saint-Omer. C'est aussi l'un des vœux présentés par la société de Fauquembergues. Par la même occasion, le rayon est aussi modifié sur le côté ouest pour effacer les « dents creuses ». Sont ajoutées au rayon de jeu du groupement de Saint-Omer les communes suivantes :

  • Nielles-les-Ardres

  • Clerques

  • Audrehem

  • Campagne-les-Boulonnais

  • Aix-en-Ergny

  • Rumilly

  • Verchocq

  • Verchin

  • Lisbourg

  • Prédefin

  • Fontaine-les-Boulans

  • Fontaine-les-Hermans

  • Nédonchel

  • Nédon

Finances

Les statuts exigent que quinze jours avant l'assemblée générale, un état des comptes soit présenté aux présidents des sociétés. Ce qu'a fait la trésorière. À cette occasion, le groupement rembourse aux sociétés les dernières avances dues pour l'achat des paniers en plastique. Sur le mandat, le groupement aura investi quelque 37.000€ dans les paniers en plastique et les transports tout en augmentant ses disponibilités financières.

 

Congrès

Le congrès 2018 du groupement de Saint-Omer sera organisé par la société de Saint-Martin/Saint-Omer à Saint-Martin-lez-Tatinghem, celui de 2019 par Fauquembergues.


ALC-CALC : la reprise dans des locaux rénovés

Alc calc

Jeudi 25 mai, c'est l'ouverture de la saison 2017 aux ALC-CALC avec la mise en loges de Saint-Junien. Ces dernières semaines, le local des ALC-CALC et des internationaux de Saint-Omer a véritablement changé de visage. Au plateau des Bruyères et sous la houlette de Pascal Ducornet, nouveau président des ALC-CALC de Saint-Omer, les locaux ont été magnifiquement rafraîchis, des toilettes installées.

  • Pour découvrir le programme des ALC-CALC Saint-Omer 2017, direction la rubrique "Résultats ALC-CALC Saint-Omer" ou les pages 14-15 de la brochure 2017 du groupement de Saint-Omer.
  • Pour découvrir le programme des Internationaux de Saint-Omer 2017, direction la rubrique "Internationaux de Saint-Omer" ou les pages 16-17 de la brochure 2017 du groupement de Saint-Omer.

    Saison 2017 : le programme

Le conseil d'administration, la commission sportive et les présidents des sociétés du groupement de Saint-Omer se sont réunis vendredi 16 décembre 2016, au siège fédéral place du Rivage à Saint-Martin-lez-Tatinghem.

 

Étaient présents. Bureau : Benoît Cailliez, Christophe Milbled, Yves Ananie, Pascal Becquart, José Cuvellier, Maurice de Mets, Marcel Leroy, Kévin Rolland ; retenue par ses activités professionnelles, Sylvie François nous a rejoints en fin de réunion. Commission sportive : Yannick Arc, Christophe Carbonnier, Christophe Carbonnier, Philippe Demarthe, Christophe Dewintre, Joël Evrard, Gérard Gourdin, Didier Seigre, Richard Leprêtre. Président d'honneur : Michel Dubois. Présidents de société : Philippe Demarthe (Aire), José Cuvellier (Arques), Michel Sailly (Audruicq, représentant Jean-Luc Fournier), Yves Ananie (Blendecques), Pascal Becquart (Estrée-Blanche), Richard Leprêtre (Fauquembergues), Didier Seigre (Houlle), Maxime Bacquet (Lumbres), Francis Raoult (Quernes), Giovanny Gottrant (Roquetoire), Bruno Marquillie (Saint-Martin/Saint-Omer), Michel Duchaussoy (Thérouanne), Joël Evrard (Watten, représentant Albert Vandenbussche), Guy Decroix (Wizernes), Daniel Popieul (Zutkerque).

 

Excusés : Bruno Dehaffreingue, Jean-Luc Fournier (représenté par Michel Sailly), Jean Poiré (Enquin-les-Mines), Albert Vandenbussche (Watten, pouvoir à Joël Evrard), Didier Quéval, Julien François.

 

La réunion est ouverte à 19h.

 

Programme 2017

Le programme 2017 est adopté à l'unanimité (avec quelques réserves pour Péronne). Début de la saison le samedi 8 avril pour une clôture le 26 août.

Un nouveau lieu de lâcher en vitesse : Saint-Just (20 km après Rouen).

Premier demi-fond le 14 mai sur Montoire. Dernier demi-fond le 6 août sur Le Mans.

Télécharger le programme 2017 : Programme 2017

 

Dotations 2017

L'intégralité des dotations 2017 est reconduite.

 

Les nouveautés :

  • Un objet d'art ou cadre sur toile au premier du championnat vitesse vieux.

  • Un objet d'art ou cadre sur toile au premier du championnat vitesse jeunes.

  • Trophée Benoît Cailliez au plus de prix 1 an sur tous les concours fédéraux.

  • Les lauréats des premiers prix demi-fond et fédéraux ainsi que les premiers de championnat pourront choisir entre un objet d'art et un cadre sur toile.

Pour infos, le groupement consacre quelque 12.000 euros à la dotation des concours vitesse, demi-fond et fédéraux : trophées, paniers garnis, bons d'achat, sacs de grain, prix de 3 euros gratuits sur tous les concours demi-fond et fédéraux (toutes les catégories).

 

Lâcher unique avec Steenvoorde

En septembre, la société d'Aire-sur-la-Lys avait émis le voeu d'un lâcher unique groupement de Saint-Omer/Steenvoorde, sur tous les concours de vitesse et de demi-fond (vieux et jeunes toujours séparément). De leurs côtés, les amateurs de Steenvoorde se sont prononcés de manière favorable sur cette question.

 

À bulletins secrets, il est demandé : êtes-vous favorable au lâcher unique avec Steenvoorde en vieux et demi-fond ?

  • oui : 17

  • non : 12

  • Nuls : 2

  • Blanc : 1

 

Le voeu est adopté.

 

Prix du panier

Pour 2017, le prix du panier a été fixé à 11 euros en vitesse et 14 euros en demi-fond. Principe inchangé pour les paniers incomplets : les sociétés paient au pigeon.

 

Congrès 2017

Le congrès 2017 du groupement de Saint-Omer sera organisé par Le Messager de Houlle, le samedi 30 septembre 2017. L'assemblée générale et la remise des prix se dérouleront à Salperwick, le repas à Houlle.

Les élections de renouvellement du bureau du groupement de Saint-Omer se dérouleront le 30 septembre 2017, de 9h à 9h30. Les candidatures doivent être envoyées par mail (bcailliez@yahoo.com) ou courrier (Benoît Cailliez, 15 la ruellette 62380 Dohem) avant le 30 août 2017.

 

L'Entente de Saint-Martin/Saint-Omer est candidate à l'organisation du congrès 2018.

 

Statuts

Lors de l'assemblée générale de printemps (dimanche 26 mars, à 9h30 au siège fédéral), il sera proposé une modification des statuts.

Dans l'article 2 (liste des associations affiliées au groupement de Saint-Omer), il sera proposé de remplacer "Quernes : l'hirondelle" par "Linghem-Quernes : l'hirondelle".

 

Distribution des bagues

La distribution des bagues aux sociétés se déroulera le jeudi 29 décembre, de 11h à 12h, au siège fédéral place du Rivage à Saint-Martin-lez-Tatinghem. Possibilité d'acheter des feuilles de jeu ce jour-là.

Ce jeudi 29 décembre, les sociétés sont également invitées à ramener leur matériel de mise en loges Bricon pour leur mise à jour par Christophe Milbled.

 

La séance est levée à 20h20.


Réunion du 16 septembre 2016

Vendredi 16 septembre 2016, au siège fédéral place du Rivage à Saint-Martin-au-Laërt, se sont réunis le conseil d'administration du groupement de Saint-Omer, la commission sportive et les présidents.

 

Présents. Conseil d'administration : Benoît Cailliez, Didier Quéval, Christophe Milbled, Yves Ananie, Sylvie François, Pascal Becquart, José Cuvellier, Marcel Leroy, Kévin Rolland (excusé : Maurice de Mets). Commission sportive : Yannick Arc, Christophe Carbonnier, Christophe Dewintre, Gérard Gourdin, Didier Seigre, Richard Leprêtre (excusés : Bruno Dehaffreingue, Philippe Demarthe, Joël Evrard).

Toutes les sociétés étaient représentées à l'exception de la société de Watten. Enquin-les-Mines était représentée par Bernard Lechêne (Jean Poiré excusé). Commission des transports : Didier Quéval, Julien François, Francis Raoult.

Excusé : Michel Dubois, président d'honneur et membre de la commission des transports.

 

Examen des voeux

L'essentiel des voeux/remarques soumis était les suivants :

  • question sur le nombre d'amateurs pour enloger un concours (réponse dans le règlement des concours)

  • lâchers étrangers sur les lieux de lâcher (nos convoyeurs et décideurs de lâcher font au mieux pour lâcher dans de bonnes conditions. La décision de lâcher est aussi tributaire des conditions météorologiques, peu favorables cette saison)

  • débuter la saison sportive à la mi-avril pour la terminer à la mi-août (à voir en commission sportive pour la saison 2017)

  • plus de concours à 180 km pour l'avant (la difficulté est de trouver des lieux de lâchers à cette distance – il faut aussi penser à l'accessibilité).

  • Plus de temps entre Saint-Omer et Steenvoorde ou lâcher unique. (Sur les lieux de lâchers, nous ne sommes pas seuls et nos chauffeurs/convoyeurs prennent toujours le temps de laisser partir les pigeons de l'un ou de l'autre. La décision de lâcher est aussi tributaire des conditions météorologiques, peu favorables cette saison).

  • un deuxième concours à deux jours de panier pour préparer Bourges fédéral jeunes (Voeu rejeté : 4 pour).

  • la création de zones de jeu pour les demi-fond (deux zones ou trois zones selon deux voeux présentés). Voeu rejeté (5 pour).

  • le doublage vitesse obligatoire à l'échelle du groupement. Voeu rejeté (6 pour).

  • ne plus jouer Péronne (à voir selon la possibilité de trouver un autre lieu de lâcher à cette distance)

  • l'abandon du lâcher unique vieux/jeunes au mois d'août (Voeu rejeté : 0 pour).

  • la suppression des dix secondes de pénalités pour la constatation électronique (en attente de la prise de position de la Première région pour la vitesse et le demi-fond – la suppression de la pénalité en demi-fond pourrait être discutée dès cet hiver au groupement de Saint-Omer, quelle que soit la décision de la Première région (58 amateurs du groupement de Saint-Omer utilisent encore un appareil mécanique))

  • supprimer Le Mans (voeu rejeté : seule la société de Zutkerque était pour)

  • Pas de lâcher unique vieux/jeunes dans les concours fédéraux Nord-Pas-de-Calais (voeu adopté et qui sera soumis à la Première région)

  • un lâcher expérimental avec Steenvoorde en vitesse pour le point avant sans « le fond » (il faut d'abord évoquer le sujet avec Steenvoorde)

  • Pigeons « étrangers » (des amateurs extérieurs au groupement de Saint-Omer enlogent des pigeons dans quelques sociétés, particulièrement au mois de mai – aucun amateur extérieur n'est venu mettre des jeunes. L'avant estime que cela trouble les concours (mais demande des lâchers expérimentaux avec Steenvoorde). Sur quatre à cinq concours, ces extérieurs doivent représenter 2 à 5% du contingent. A rediscuter cet hiver.)

  • demande d'un moratoire pour les rapaces (n'est pas de la compétence du groupement de Saint-Omer).

  • ne jouer que le samedi (c'est matériellement et humainement impossible pour le demi-fond. Le demi-fond est ramassé le vendredi avec la vitesse. Jouer le samedi en demi-fond voudrait dire ramasser le jeudi (les bénévoles, chauffeurs et convoyeurs sont déjà assez sollicités une semaine sur deux par la ramasse fédérale). De plus, il manquerait au groupement de Saint-Omer un camion pour la ramasse vitesse du vendredi. Cela entraînerait également une forte hausse du prix du panier en demi-fond, puisqu'il faudrait doubler la ramasse, une le jeudi, une le vendredi. De plus, la volonté est constante ces dernières années de jouer le demi-fond à deux jours de panier, et non pas du vendredi pour le samedi).

  • les résultats de la société d'Aire-sur-la-Lys sur le Colombier de Saint-Omer (le site du groupement est ouvert à toutes les sociétés – Aire-sur-la-Lys n'a envoyé qu'à trois reprises un résultat au cours de la saison 2016).

     

Les autres points (soulevés par trois sociétés sur 15) concernaient la classification/règlement des concours ou le bon comportement des colombophiles (ne pas sortir de pigeons pendant les concours.

 

Nouvelle société

Création d'une société à Fauquembergues. En conséquence, il sera proposé à l'assemblée générale une modification des statuts pour intégrer la société de Fauquembergues dans la liste des sociétés du groupement de Saint-Omer.

 

Congrès de Roquetoire

Au 16 septembre, 93 personnes étaient inscrites au repas du 1er octobre à Roquetoire. Il reste quelques jours pour vous inscrire.


Compte-rendu de l'assemblée générale extraordinaire du 20 mars 2016

Au siège du groupement de Saint-Omer, espace Gruson-Pouille à Saint-Martin-lez-Tatinghem, s'est déroulée dimanche 20 mars 2016 l'assemblée générale de printemps, une assemblée générale extraordinaire puisque figurait à l'ordre du jour la ratification des nouveaux statuts du groupement. Toutes les sociétés étaient représentées. L'assemblée générale a été ouverte à 9h45, sous la présidence de Benoît Cailliez.

L'assemblée générale a été ouverte par une minute de silence à la mémoire de Georges Bayart, colombophile de Saint-Omer décédé (ses funérailles ont eu lieu à l'église de Saint-Momelin lundi 14 mars).

Camions/paniers

Dès septembre, les deux ensembles (Scania et Daf) sont passés au garage pour la révision annuelle, avant le contrôle technique. Aucun souci particulier. Vendredi 18 mars, les camions ont été sortis de leur abri hivernal et nettoyés : ils sont prêts pour la reprise de la saison.

L'Iveco, acquis l'an passé et qui sert à la ramasse de Lumbres, Blendecques, Wizernes, Arques et Thérouanne, est lui aussi passé par le garage, en ce début mars, pour la révision annuelle et le passage au contrôle anti-pollution. Au-dessus de sa cabine, l'Iveco a été équipé d'un déflecteur pour limiter la consommation de gazole et surtout permettre l'installation d'une aération à l'avant, pour un meilleur confort des pigeons.

Avant le premier concours de la saison, il sera procédé à un inventaire des paniers en plastique par société (formulaire à télécharger sur le site et à remettre aux chauffeur/convoyeur lors du premier ramassage).

Comme les camions seront vides de tout panier lors du premier concours, il est demandé aux sociétés de commander leurs sacs de copeaux au plus vite, pour que ces sacs soient distribués le vendredi 1er avril. Grâce à un achat groupé, le groupement bénéficie du meilleur prix possible pour les copeaux. Commande de copeaux enregistrés à l'issue de l'assemblée : Houlle (2 sacs), Audruicq (1), Zutkerque (3), Blendecques (2), Roquetoire (1), Saint-Omer (2), Thérouanne (2), Arques (2). Interdiction formelle d'utiliser des copeaux non adaptés aux transports des pigeons.

Nouveauté : les étiquettes à coller sur les paniers seront à demander directement aux chauffeur/convoyeur lors des ramassages.

Jeunes amateurs

Frédéric Derisbourg (Wizernes), vainqueur du concours du meilleur jeune colombophile à Tarbes, a été chaudement applaudi par l'assemblée. Par ailleurs, Steven Delliaux (Lumbres) se classe troisième et Christophe Boulogne (Lumbres) cinquième. Le président a remercié Marcel Leroy, responsable de l'instruction, pour son investissement.

Nouveaux amateurs

Cet hiver, le groupement de Saint-Omer a enregistré l'adhésion d'une quinzaine de colombophiles supplémentaires, dont six nouveaux à Lumbres, deux à Zutkerque (un nouveau plus un amateur de retour après une interruption), un à Wizernes (nouvel amateur), un Saint-Omer (nouvel amateur), un à Audruicq (retour d'un amateur après une interruption). À ce détail, il faut ajouter quelques fils/filles de colombophiles qui prendront une licence dans le colombier de leurs parents.

Le président a invité chaque dirigeant, chaque amateur du groupement de Saint-Omer « à accueillir tous ces nouveaux dans notre passion et à les accompagner. Donnez leur une belle vision de la colombophilie qui est avant tout un jeu. »

Présentation de la saison 2016

Lors de cette assemblée générale, la brochure 2016 n'a pu être distribuée. En effet, la 1re région organise une dernière réunion préparatoire le 22 mars, à Lille. Pour éviter tout litige dans la saison, le groupement tient à présenter une brochure fiable.

Le président a néanmoins fait la lecture du programme 2016 du groupement de Saint-Omer et des dotations. Ce programme avait été adopté par la commission sportive, les présidents et le CA le 3 décembre 2015. Aucune modification, si ce n'est sur le Blois du 22 mai : le permis de lâcher a été refusé par la FCF (manifestation festive organisée sur le site de lâcher le 22 mai). Blois sera très certainement remplacé par Montoire.

En 2016, le championnat groupement vitesse vieux se déroulera du 2 avril au 30 juillet, le championnat vitesse jeunes sur tous les concours vitesse jeunes.

Pour le championnat débutant, il est réservé aux licenciés 2016.

Toutes les dotations 2015 sont reconduites, à l'exception des dotations du championnat femelles qui seront portées à 200€, du fait du faible nombre de participants. Au total, le groupement de Saint-Omer, pour la vitesse, le demi-fond, les fédéraux, les débutants et les femelles consacrera quelque 12.000€ aux dotations 2016.

Les brochures 2016 seront distribuées par la ramasse, début avril.

Adoption des statuts

Les statuts du groupement de Saint-Omer n'étant plus en adéquation avec les statuts régionaux et nationaux, le groupement de Saint-Omer se devait d'en adopter des nouveaux. Le texte avait été discuté et validé lors de la réunion de la commission sportive, des présidents et du CA du 3 décembre 2015.

Dans leur rédaction, ces statuts sont inspirés par les statuts types proposés par la FCF, avec quelques adaptations liées à la spécificité de Saint-Omer :

  • la possibilité d'être éligible entre 16 et 18 ans après accord parental (article 4) ;

  • la possible convocation aux assemblées générales par voie électronique et par le site Internet du groupement (article 7) ;

  • l'obligation de présenter les comptes détaillés de l'exercice écoulé aux présidents des associations et membres du CA et de la commission sportive quinze jours avant l'assemblée générale ;

  • une commission transports qui participe aux réunions de la commission sportive et du CA, avec un avis consultatif (article 24).

Les statuts proposés par le CA du 3 décembre ont été adoptés à l'unanimité après une seule modification : dans l'article 2 « Saint-Omer : l'Entente colombophile » est remplacé par « Saint-Martin-lez-Tatinghem : l'Entente colombophile de Saint-Omer/Saint-Martin ». Les communes de Saint-Martin-au-Laërt et Tatinghem n'avaient pas fusionné à l'heure de la rédaction des statuts.

Challenge 2014-2015

Une trophée d'une valeur de 200€ était en jeu sur les saisons 2014-2015 pour récompenser la meilleure colonie du groupement sur les concours vitesse, demi-fond, fond, en vieux, 1 an et jeunes, soit sur la totalité des programmes 2014-2015 à l'exception des doublages femelles et débutants. Ce trophée a été offert par Gérard Devienne.

Ce trophée a été gagné et remis à Maurice de Mets, le grand vainqueur de ce challenge.

Questions diverses

Questions posées par des colombophiles présents dans l'assemblée :

Peut-on dépouiller pour classement un constateur électronique en mode entraînement ? Réponse : non.

Peut-on dépouiller à son domicile un constateur électronique ? Réponse : non. Les logiciels particuliers fournis par les firmes pour une impression à domicile ne valent pas pour le dépouillement.

À quand la fin des pénalités pour les constatations manuelles ? La période des dix ans arrive à son terme à la fin de la saison 2016 et la Première région sera appelée à se prononcer sur une éventuelle suppression, prolongation ou modification des pénalités. Aujourd'hui, pour les concours de vitesse inférieurs à 250 km, on applique une pénalité de 10 secondes à chaque pigeon avec un minimum de 5 secondes entre chaque pigeon classé.

Dans la discussion qui se fera au niveau régional et pour les années à venir, le président du groupement de Saint-Omer s'est prononcé pour un maintien des pénalités pour ne pas décourager les quelques colombophiles qui jouaient encore en manuel, avec dans le même temps une réduction de la pénalité imposée entre chaque pigeon : sur les concours de vitesse vieux, cette pénalité peut aujourd'hui avantager les spécialistes de la vitesse jouant avec un manuel et constatant à plusieurs dans le même colombier.

Peut-on supprimer les pénalités sur les demi-fond ? Il est vrai qu'aujourd'hui encore, le groupement de Saint-Omer applique une pénalité sur ses concours de demi-fond. Cette pénalité avait été instaurée au tout début de la constatation électronique pour favoriser son implantation. Le président s'est positionné pour une stricte application du règlement régional, à savoir une pénalité uniquement pour les concours inférieurs à 250 km (assemblée générale régionale de Montigny du 2 décembre 2006). La commission sportive, le CA et les présidents des sociétés seront consultés avant le début de la saison 2016 sur une éventuelle suppression des pénalités en demi-fond dès 2016.

Championnats de France. Marcel Leroy a signalé une évolution des modalités des championnats de France. Le groupement en fera la promotion dès qu'il aura reçu le détail de ces évolutions.

L'ordre du jour du jour étant épuisé, le président lève l'assemblée générale à 11h. Le groupement offre le verre de l'amitié, qui est suivi d'une vente de pigeonneaux au profit de l'Entente de Saint-Omer/Saint-Martin-au-Laërt.


Le programme 2016

Ce jeudi 3 décembre, les présidents des sociétés, le CA et la commission sportive étaient réunis pour préparer la saison 2016.

Ordre du jour :

  • invitation du groupement de Béthune à participer à des concours de demi-fond en commun, avec classement avec Béthune, Hazebrouck et Arras.

L'invitation du groupement de Béthune a été rejetée : 33 votants, 8 pour, 25 contre.

  • invitation du groupement de Béthune à un lâcher commun expérimental sur Fontenay, sans classement en commun. Catégorie vieux, le samedi de la fête des mères.

L'invitation du groupement de Béthune a été rejetée : 33 votants, 2 pour, 30 contre, 1 abstention.

  • programme 2016 du groupement, concours et dotations (en particulier, conditions du championnat des débutants comme évoqué lors de notre dernière réunion).

Voici le programme 2016 du groupement de Saint-Omer : Programme2016

La totalité des dotations 2015 est renouvelée en 2016, à l'exception du championnat femelles où la majorité a choisi de baisser la dotation en raison du peu de participants. Le fédéral sur Le Mans jeunes devrait être doté par les Brasseries de Saint-Omer. Pour le championnat débutant, il sera uniquement réservé aux nouveaux licenciés 2016.

  • mise à jour des statuts.

Lecture a été faite des statuts mis à jour du groupement. Ils n'ont pas appelé d'observation particulière et seront à adopter lors de l'assemblée générale de printemps, le dimanche 20 mars, à 10h.

  • congrès 2016 du groupement

Le congrès 2016 sera organisé par la société de Roquetoire, le samedi 1er octobre.


Contrôle anti-dopage négatif

Début juin, la fédération colombophile française et le groupement de Saint-Omer ont procédé à un contrôle anti-dopage inopiné du colombier de José et Jessica Mansel, domiciliés à Watten et licenciés au Messager de Houlle. Les résultats du contrôle sont revenus négatifs.

Le courrier de la fédération colombophile française :

Courrier fd dopage

 

 

 


​Concours fédéral Nord-Pas-de-Calais

Message de la 1re région :

"Concernant le doublage femelle, vous devez reporter vos femelles sur une feuille d’enlogement manuel.

Celle-ci doit être jointe à votre bordereau de dépouillement.

Si ce n’est pas fait correctement, Mme Warin ne prendra en compte aucune réclamation.

Pour l’électronique, n’oubliez pas de mettre vos feuilles d’enlogement et de dépouillement mais aussi de bien reporter le matricule de vos femelles sur une feuille d’enlogement manuel."


La société de Watten a déménagé

La société de Watten vient de déménager. Elle est désormais hébergée dans deux garages, rue de la Montagne, à côté de la mairie.


Double des feuilles de jeu

Pour rappel, il est obligatoire de mettre un double de la feuille de jeu au camion pour les concours "groupement" et fédéraux. Un double de la feuille de mise en loge électronique ne suffit pas. Il faut impérativement la feuille à volets avec le jeu.


Erratum championnat fédéral 1 an et Guéret

Merci de prendre note de deux rectifications pour les championnats 2015 :

- le championnat fédéral 1 an se dispute à Saint-Omer aux trois premiers inscrits, et non pas aux cinq comme indiqué par erreur dans le programme 2015.

- il n'y a pas de concours 1 an sur le Guéret fédéral du 22 août.


Feuille de jeu et points de règlement

Aux responsables de mise en loge et à tous les amateurs. Petite précision de début de saison : vous vous devez de fournir au classificateur du groupement des feuilles de jeu correctement remplies. Tous les champs doivent être remplis, notamment les coordonnées GPS complètes.

Rappel des dernières modifications du règlement des concours :

  • Pour les appareils électroniques, lors des opérations de mise en loges et de dépouillement, le module électronique doit être relié obligatoirement à une montre mère sauf si celle-ci est intégrée au système. Les mises à l’heure manuelles sont interdites. (CA du 15 mars 2014)

  • En début de saison, l’amateur vient au centre d’enlogement pour l’assemblage des bagues grâce au P.C. qui renseignera le module mémoire de l’amateur. Cette opération peut se faire également chez une personne habilitée mais la feuille d’encodage devra être stockée à la société de l’amateur. (CA du 15 mars 2014)

  • La constatation du pigeon ne sera valable que si le module mémoire se trouve sur le calculateur (sauf matériel exceptionnellement agréé par la Fédération Colombophile Française. Pour toutes les firmes sauf Tauris, l’heure de constatation devra être suivie de la mention «OK» pour pouvoir être considérée comme conforme. La firme Tauris mentionnant explicitement la non-conformité par un code erreur. (CA du 15 mars 2014)

  • Pour un concours, l’amateur viendra avec ses pigeons munis de bagues électroniques ainsi qu’avec son module mémoire. Il établira une feuille d’engagement avec éventuellement des mises. Si l’amateur ne remplit pas de feuille d’engagement, l’ordre de présentation sera pris en compte comme ordre d’inscription et le listing d’enlogement fera référence. (CA du 15 mars 2014)


​Paniers en plastique : fermeture

Fot1326

Fotb9bf

Comment passer la ficelle sur les paniers en plastique, avant de plomber ? Afin de faciliter les coupes des ficelles par les chauffeurs/convoyeurs, il est demandé de passer la ficelle de manière plus large. Ainsi, les ficelles peuvent être coupées plus facilement, à l'aide d'une perche. 

Attention de veiller à fermer correctement les paniers : la porte de gauche doit venir "monter" sur l'encoche (en bas à gauche), prévue à cet effet.

Pour rappel, tous les paniers chargés dans les camions doivent être complétement plombés (au centre et à la petite porte bleue), y compris les paniers incomplets. ( A charge pour la société qui complète un panier de le déplomber, de le replomber et de mettre à jour l'étiquette).

Point positif : les étiquettes étaient parfaitement remplies et bien collées.


Appel à la solidarité

Feu roncq

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un incendie a ravagé le local de la société de Roncq (groupement de Lille) qui se retrouve sans local et sans matériel. Tous les paniers en osier ont brûlé.

Si vous voulez offrir du matériel à la société de Roncq ou leur céder des paniers en osier à un prix raisonnable, vous pouvez contacter Bernard Feys.

feys.bernard@wanadoo.fr

Lire l'article de France 3 Nord-Pas-de-Calais sur l'incendie.


Inauguration des paniers en plastique

 

Samedi 14 mars 2015 était un grand jour pour la colombophilie audomaroise, l’aboutissement d’un projet qui a été rêvé il y a quelques années : passer des paniers en osier aux paniers en plastique. Ce projet devenu réalité a été inauguré en présence d’élus communautaires et départementaux, des présidents des associations colombophiles du groupement de Saint-Omer, sur la place de la mairie de Saint-Martin-au-Laërt. Benoît Cailliez, président du groupement de Saint-Omer, n'a pas manqué d'accueillir Bertrand Petit, maire de Saint-Martin-au-Laërt, conseiller général et vice-président de la Communauté d'agglomération de Saint-Omer (Caso), François Decoster, président de la Caso, maire de Saint-Omer et conseiller régional, les députés Michel Lefait et Jean-Pierre Decool, le sénateur Jean-Claude Leroy.

Le groupement de Saint-Omer a son siège à Saint-Martin-au-Laërt. En tant que commune d’accueil, son maire Bertrand Petit a salué "une superbe équipe : nous avons été sollicités, nous avons répondu et c’est une réelle fierté et un plaisir d’avoir fait aboutir ce dossier. La colombophilie, cette belle tradition, véhicule l’image de la Caso et du département qui contribuent à aider les associations et accompagnent les territoires et ses armées de bénévoles."

François Decoster, président de la Caso, a affirmé que cet investissement était "un beau signe de modernité. Ces paniers sont le trait d’union entre l’ancien et le moderne. Lacolombophilie est une passion qui crée des liens entre les générations et entre les différentes couches sociales et c’est normal que la communauté d’agglomération vous accompagne." Jean-Claude Leroy a évoqué "ce beau groupement : je n'étais pas tellement chaud pour ces paniers en plastique, puisqu'attaché à l’osier. Maintenant, je suis convaincu. Ils sont bien plus fonctionnels et plus hygiéniques. Je m’aperçois ici que la tradition fédère et cela nous permet de savoir d’où nous venons ". Et le sénateur de raconter alors une anecdote avec son papa, coulonneux : "j’avais le privilège de tourner la clé du constateur quand le pigeon arrivait et j’en étais privé quand je ne travaillais pas assez bien à l’école. Je suis heureux de voir que la colombophilie attire de plus en plus de jeunes. Quand ils sont là, c’est signe d’espoir.

Quant à Jean-Pierre Decool, après avoir entendu Jean-Claude Leroy envieux de reprendre la colombophilie à sa retraite, il lui a lancé : "je t’offre tes deux premiers pigeons. En accouplant pigeon de droite et pigeon de gauche, ils iront peut être tout droit". Le président du groupement s'est lui engagé à payer la licence au sénateur ! Sur le projet, Jean-Pierre Decool a jugé : "C'est un nouveau concept chez nous avec des camions avant-gardistes, des paniers modernes. L’osier a vécu, vive le plastique. La fédération donne ses lettres de noblesse à la colombophilie, ce volatile n’est pas une volaille mais un sportif de haut niveau". 

Smal inauguration paniers plastique 3

Ces paniers en plastique, la fédération de Saint-Omer les voulait pour assurer  son avenir. Les paniers en osier deviennent vêtustes et chaque association aurait dû concéder à un gros investissements pour une mise à niveau. Rester à financer l'achat de 600 paniers en plastique et l'aménagement des deux camions.

La Communauté d'agglomération de Saint-Omer a apporté 20.000 euros et le conseil général 8.000 euros. Chaque association a accepté de verser une contribution et d’octroyer des prêts à la fédération pour un remboursement dans les cinq ans.

Pour l'améngament des camions, le groupement de Saint-Omer a fait appel à un atelier d'insertion, la Briqueterie. Des jeunes âgés de 18 à 25 ans ont travaillé sur ce projet au travers d’ateliers métallurgie et menuiserie qui ont été remerciés. 600 heures de travail ont été nécessaires. Les travaux sur le premier camion sont achevés, le deuxième ensemble sera terminé dans les prochains jours.

Pour la première fois, le samedi 4 avril, ces paniers prendront la route direction Péronne. "Ce jour-là, nul doute que nous aurons une pensée pour tous ceux qui ont permis cette réalisation. Encore une fois, merci à tous", a conclu Benoît Cailliez, président du groupement de Saint-Omer.

Avant les discours, un lâcher de quelque 500 pigeons a été effectué, sur un côté de la remorque. Grand stress pour les dirigeants ? Le système imaginé sera-t-il performant ? Résultat : le lâcher fut parfait. Rendez-vous le 4 avril, sur Péronne, pour le premier concours.

   

Travaux sur les camions : cela avance

Le passage des paniers en osier aux paniers en plastique engendre des modifications sur nos deux ensembles routiers. Ces travaux sont réalisés par l'Atelier d'insertion de la Briqueterie, à Arques. Le premier ensemble est quasiment achevé, le second va suivre dans la foulée pour être au rendez-vous de la reprise de la saison, en avril.

Img 3430

Le lâcher automatique se fera de manière coulissante, les pigeons sortant par la demi-façade du panier en plastique. 

Img 3429

 Tous les panneaux sont solidaires d'un cadre métallique, équipé de roulettes en haut et en bas, pour faciliter le déplacement.

Panie

Les jeunes apprentis en plein travail.

Img 3438

A l'intérieur, un nouveau système de barres est installé pour à la fois transporter les paniers en plastique et ramasser les paniers en osier pour les concours fédéraux.